mardi 24 juin 2008

Tohu Bohu #3 - NTM @ Olympia

Photobucket

"Ouaaaaiiissss, on va voir NTM !"
J'avoue ne les avoir jamais vus avant. Oui, ça paraît bizarre, improbable mais voilà, ça faisait partie des "concerts manqués à l'époque". Alors forcément, hier soir, j'étais super émoustillée de pouvoir faire des "pop pop pop" et autres lever de bras inconvenants. Mais j'avais mis un bon déo, je vous rassure.

Quand on est rentrés dans l'Olympia, on a d'abord un peu trainé au bar bondé tandis que Sefyu ouvrait le bal. Je me suis faite avoiner parce que je connaissais pas Sefyu. "Tain, mais il est premier au top IFOP, tu vis sous une pierre ou quoi ? Sé sé sé sé sé Seyfu, ça te dit rien ?"
Euh...
Alors ce matin, au réveil... je suis allée écouter son myspace... et forcée de constater : je vis sous un caillou. Cela dit, j'ai bien compris le "sé sé sé sé sé" (pour les incultes, le "tube" s'appelle Molotov). Je vais encore me faire engueuler si je dis que je trouve que ça ressemble 'achement à Booba ?
Enfin, passons. Dfaçons, on a loupé son concert...
Photobucket

Dans l'Olympia, l'excitation était palpable. Ça fumait des clopes et des joints partout. Pourtant, depuis le passage de la loi anti-tabac en janvier, les gens se tiennent, normalement. Mais pas là.
"Comment ça on va pas fumer des oinjs à un concert d'NTM, tu déconnes ou quoi ?"
25 bonnes minutes plus tard... Didier et Bruno arrivent enfin. J'aime bien les appeler par leurs prénoms. Evidemment, ça en jette moins que Jaguarr Gorgone (aka Joey Starr) et La Caisse Claire (aka Kool Shen)... Ça c'est sûr. Mais brailler un pt'it "Allez Didiiieeer !" de derrière les fagots, ça m'fait toujours rire.
Les potes voulaient qu'on avance dans la fosse mais moi, je préférais attendre un peu histoire de voir si ça allait trop secouer ou pas, "bah t'inquiètes, regarde, c'est super toubab comme concert !" qu'on m'a dit. Ha ouais...
Ils ont ouvert avec le Seine Saint Denis Style.

*NTM - Seine Saint Denis Style (mp3)
Le public était ouf, déchainé... à base de pop pop pop, mais pour le hip-hop, je développe, la Seine Saint-Denis, c'est de la bombe bébé et c'est un pedigree ça se reconnaît au DB !"
Nous, on a tout donné, chanté à tue-tête et tout et Joey avait prévenu d'entrée : "Vous allez mouiller le maillot".
Et en effet, la première partie du concert était tout simplement ENORME.
Photobucket

Ma chère camarade des Girls'n'Roses était, elle, bien plus critique que moi tout le concert. Ça ne m'a pas empêchée de m'emballer mais quand elle commença à remarquer que nos deux pépères n'étaient pas si en osmose que ça (aucun contact pendant Laisse pas trainer ton fils... un signe selon elle) et que ça sentait un peu "le contrat et le karaoké", j'ai commencé aussi à faire (un peu) ma critiqueuse.
Et pile poil, voilà, c'est devenu le défilé de featurings. Et vas-y que Kool Shen sans Joey fait deux morceaux de son nouveau projet avec un mec qu'on sait pas qui c'est. Et vas-y qu'on fout un human beat box seul-tout pendant 10 mn... A ce propos, on notera aussi que les djs n'ont pas hésité à sampler des "groooaaarrr" et autres "faites du bruit" par Joey Starr, histoire de nous rappeler qu'ils ne sont pas loin... et puis hop, vas-y Joey sans Kool Shen avec encore un autre inconnu...
Mouais.
Le public commence à s'impatienter et moi aussi. Merde, je suis venue voir NTM, rien à foutre des autres mecs. C'est pas le moment. "C'est dans le contrat" répète Estelle.
Ils finissent pas revenir les 2, font 2 morceaux. et zou. Fin.
Quoi ?
ok rappel. Ouf. Thierry "Lord Ko" est là pour faire Ma Benz avec eux.
Et putain ce morceau... quelle tuerie, quel groove ! Et ça marche à chaque fois : Vas-y, meuf, sors ton côté pute, donne tout, bébé.
Moi ça faisait longtemps que je m'étais pas secouée le booty façon biatch comme ça...
Merci les gars.

*NTM- Ma Benz (mp3)
Alors pour conclure... Sentiment plus figue que raisin mais quand même... Et pis merde, je pourrais dire à mes gamins plus tard "NTM, bin ouais que je les ai vus ! A leur reformation de 2008, d'accord, mais ouais je les ais vus". Parce que ce groupe a marqué l'histoire de la musique française. Parce qu'on sait tous qu'ils ne feront jamais aussi bien qu'il y a 15 ans. Parce qu'ils ont un groove imparable. Parce qu'il n'y a pas un groupe de rap français qui leur arrive à la cheville.

3 commentaires:

Fille Facile a dit…

raaa c beau ce que tu dis! moi aussi j'aimerai dire à mes gamins que j'ai vu NTM mais Estelle m'a légèrement refroidie moi aussi. je crois que je vais rester sur ma bonne impression du vieux Live en fait !

emma1212 a dit…

ouais mais elle était ronchon et elle, elle les avait vus à l'époque... Mais quand même, ils ont un putain de groove ! vas y...monte sur leur seine-saint-Denis fauve à Bordeaux bébé

Anonyme a dit…

Heu ouais, mais entre nous, les filles, qu'est-ce qu'on en a fiche de ce qu'en pense Estelle ?